31 mai 2016

Et nous 2 ?



Mini-Loup a 18 mois et ne fait toujours pas ses nuits.
Du coup, nous, les parents, non plus...
On nous plaint, beaucoup.
On nous conseille, souvent.
Et parfois, on ose nous poser la question : "Et vous deux, ça va?"
Et moi de répondre "On ne se pose pas la question, on avance!"
Car, oui, je le pense, il vaut mieux avancer sans se poser trop de questions dans un cas comme le nôtre...
Car le couple morfle un peu... même beaucoup.

Les premiers mois on se dit que c'est normal,
qu'il faut le temps que chacun trouve ses marques dans cette nouvelle bulle familiale.
Ce n'est encore qu'un nouveau-né!
Alors nous acceptons nos rôles de jeunes parents avec le sourire: on l'a voulu, on assume!

Le temps passe
et ce nouveau-venu avec ses difficultés à dormir prend beaucoup (beaucoup) plus de place que prévu.
Au quotidien, le manque de sommeil devient une obsession...  
On appréhende les nuits, on sait d'avance que ça sera difficile...
et on sait aussi qu'il faudra être là, le lendemain,
opérationnels pour l'aînée qui a tout autant besoin de nous.
La fatigue, la colère, la culpabilité et les remises en question sont nombreuses.
Alors on pleure un bon coup sur notre impuissance,
on est mal dans nos chaussures de parents,
on est là, côte à côte,
et l'autre semble tenir le coup alors par solidarité on tient...

Et cela fait (déjà?) 18 mois, 1 an et demi quoi, qu'on en est là.
Le temps passe, les enfants grandissent,
et les nuits sont toujours aussi pourries...
Certaines beaucoup plus que d'autres,
Certaines beaucoup moins que d'autres.
On s'est résignés je crois.
Berceuses, homéo, ostéo, massages,...
Rien ne semble fonctionner.
Donc on accepte ce qui vient.
Alors nous ne sommes que des parents.
On se couche dès que Mini-Loup ferme ses yeux,
on ne fait pas d'heures supplémentaires.
On verra plus tard pour les questions.

Oui mais alors... et nous deux?
Chacun en demande énormément à l'autre,
On s'agace,
On s'observe l'un l'autre prendre des mauvaises habitudes,
On s'oublie un peu,
On se laisse aller beaucoup.

Mais notre histoire a des fondations solides,
des valeurs communes,
sur lesquelles on prend appui aujourd'hui.
On se rassure l'un l'autre,
On se fait rire,
On s'aime.

Il n'est pas parfait et moi non plus.
Et dans cette tempête qui m'a fait prendre un peu plus vite des rides sur le front
et blanchir ses tempes, 
Nous sommes, là,
l'un à côté de l'autre,
l'un pour l'autre,
Et c'est déjà beaucoup.


4 commentaires:

  1. Salut les copains,

    Je compatis sincèrement, il est vrai que le manque de sommeil est un ennemi fourbe, qui trouble nos jugements et met à mal notre patience et clairvoyance...
    Alors je ne vais pas donner des conseils alambiqués, foireux et inutiles, mais vous embrasser et vous envoyer plein de bonnes ondes
    Et comme la musique est notre amie, je partage celle que j'écoute ce soir !
    https://www.youtube.com/watch?v=i6KIfuwRmqQ

    A bientôt !

    Mathieu & Co

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mathieu!! des bises à tous les 4!!

      Supprimer
  2. Bonjour je découvre votre blog et compatis totalement car je traverse la même chose avec mon petit bout de 22 mois qui se réveille toutes les nuits depuis qu'il a 6 mois (reveil à 3h et 5h). Nous avons tout essayé comme vous.
    Notre essai en cours: l'envoyer en vacances avec sa grande sœur de 5 ans chez mes parents. Mes parents essaient de lui changer ses mauvaises habitudes ... À suivre.
    Et nous pendant ces nuits sans les enfants, nous dormons ! Enfin !
    Bon courage.
    Une autre Julie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Profitez de ces nuits réparatrices alors!
      C'est difficile de vivre comme ça mais ça serait encore plus dur de faire sans lui. Je n'ai pas encore le courage de l'envoyer dormir ailleurs... Maman poule que je suis...je ne suis pas prête.
      Merci de votre passage ici!

      Supprimer